La thématique 2020


C’est la mort dans l’âme que l’équipe du festival décide d’annuler l’édition automnale du festival, les conditions sanitaires étant encore trop incertaines.

Nous nous retrouverons donc en juin 2021!

 

L'agenda 2020

PREMIER WEEK-END

Vendredi 25 septembre

20h30 : Amour de jeunesse, par Christine Andrien et Magali Mineur. A partir de 10 ans

Samedi 26 septembre

15h30 : Au cœur des contes…les histoires d’amour, par Claire Granjon. A partir de 5 ans
20h30 : Musiques du monde et contes d’ailleurs, avec le trio de musiciens « Les Déjantés » et pour le conte, Brigitte ragot, Dominic Toutain, Martine Caillat et Claire Granjon

 

DEUXIEME WEEK-END
Vendredi 2 octobre
20h30 : Le grand rêve pirate, par Anne Deval (conte) et Fred Blancot (musique). A partir de 8 ans

Samedi 3 octobre
10h : Histoires d’histoires, par Françoise Danjoux, pour le tout petit public à partir de 1 an (réservation obligatoire)
20h30 : Contes et légendes du Burkina Faso, par François Moïse Bamba. A partir de 5 ans

Les spectacles, les artistes

CHRISTINE ANDRIEN et MAGALI MINEUR

vendredi 25 septembre, 20h30, salle des fêtes
A partir de 10 ans

Amour de jeunesse

Dans une formule proche du cabaret, Christine Andrien et Magali Mineur invitent le public à partager leurs souvenirs d’amours de jeunesse et revivent les moments où elles ont aimé pour la première fois, maladroitement, intensément, passionnément…
À ces souvenirs des premiers battements de cœurs se mêlent ceux des chansons populaires de l’époque, que tout le monde peut reprendre en cœur. De Piaf à Sheller en passant par Elvis, Nougaro ou Bardot, les conteuses font résonner la mémoire affective de chacun.
Avec beaucoup de légèreté et de douceur, elles passent du rire à l’émotion, de la tendresse à l’ironie…

 

 

 

 

Magali Mineur

Née dans un pays fait de terre noire et de suie, Magali Mineur grandit dans un milieu ouvrier où le silence vaut plus qu’une parole creuse. Toute sa démarche artistique sera nourrie par cette mémoire ouvrière, singulière, résolument politique. Après deux ans de théâtre-action, elle participe à de nombreux festivals en Belgique, en France, au Québec, au Maroc, et est à la source de créations originales avec des artistes vocaux et des musiciens. Elle se spécialise dans le collectage de la tradition populaire orale parlée et chantée en Belgique et au Maroc en proposant des formations mêlant théorie et pratique sur le terrain. Dans ses spectacles « solo » nourris par la tradition orale, la littérature, le cinéma, le récit de vie, comme dans les projets collectifs elle s’engage sans concession dans le plaisir et le rire, Portée par une parole de sens parfois bouleversante et sans cesse en mouvement…

 

Christine Andrien

Après une enfance à la campagne où elle a grandi en toute liberté comme Fifi Brindacier, Christine Andrien arrive en ville où le choc des cultures la met face à sa solitude. Tiraillée entre campagne et ville, parole maternelle et silence paternel, elle développe son sens de l’écoute et de la rêverie. Bercée par des histoires familiales depuis son plus jeune âge, tout naturellement elle s’est mise à en écrire et puis à en dire. Son parcours artistique, riche et varié, allie parole et écriture, et, au-delà de la scène, accompagnement artistique et pédagogie. Aujourd’hui, elle explore tant le conte que ses souvenirs, les récits de vie et textes littéraires qu’elle se ré-approprie en usant d’un langage fleuri et légèrement décalé. Privilégiant l’intime, elle aime aller titiller les sentiments enfouis, dans la joie et la bonne humeur. Auteur et interprète d’une vingtaine de spectacles pour adultes, enfants et tout-publics qu’elle montre dans des festivals en Belgique, en France, au Québec, en Tunisie, en Algérie et au Maroc. Passionnée par l’écriture scénique, elle accompagne plusieurs conteurs dans la mise en place de leur spectacle tant au niveau de l’écriture proprement dite que de la mise en espace. Sans cesse en recherche, elle privilégie le travail collectif, explore les voies du chant, du mouvement, et timidement, du rythme.

.

.

.

CLAIRE GRANJON

Samedi 26 septembre, 15h30, salle des fêtes
A partir de 5 ans

Au cœur des contes… les histoires d’amour

Faufilons-nous doucement dans la forêt des contes.
Là, suivons le sentier de l’Amour pour marcher à la rencontre d’histoires émouvantes, joyeuses ou tristes… qui toutes s’adressent à notre cœur qui bat.

 

 

 

 

 

 

Claire Granjon

Pour elle, être conteuse, c’est être une passeuse d’histoires.
Des histoires du monde entier, anciennes, tellement belles qu’elles n’ont besoin d’aucun artifice.
Juste de trouver une voix pour les porter à vos oreilles.
Elle leur prête la sienne avec plaisir !

.

.

.

 

MUSIQUES DU MONDE ET HISTOIRES D’AILLEURS

Avec Brigitte Ragot, Martine Caillat, Dominic Toutain et Claire Granjon aux contes et le trio Les déjantés aux musiques

Samedi 26 septembre, 20h30, salle des fêtes
A partir de 8 ans

Trois conteuses, un conteur
Des histoires hautes en couleurs

Trois musiciens, vingt instruments
A cordes, à peau ou à vent
Des musiques et des chants de l’Afrique aux Balkans

Une soirée comme un voyage…

Les musiciens

Les Déjantés

Trois musiciens complices pour un voyage autour des Musiques du Monde et près d’une vingtaine d’instruments : accordéon, guitare, flûte traversière, trombone, clarinette, violon, trompette, chant mais aussi de l’étrange et du dépaysant : cornemuse, tilinko, whystle, tarogato, cuillères et coquillages percussifs, bodhran…
Trois musiciens pour un voyage étonnant qui mêle musique festive, rythmée, jazzy et frontières : des falaises de la mythique Irlande aux chatoyantes couleurs africaines, des folles sirbas roumaines aux accents yiddishs ou des Balkans en passant par leurs berges lyonnaises, le trio vous prend par la main et vous invite à un vagabondage rythmé et enchanteur.

Avec Mélody Baley, Julien Ruget et Marie-Hélène Vuillermet

 

Les conteurs

Martine Caillat
http://www.martine-caillat.com/

 

 

 

 

 

Dominic Toutain
https://dominictoutainconteur.jimdofree.com/

 

 

 

 

 

Brigitte Ragot
https://www.facebook.com/lesvirevolantes/

   


 


Claire Granjon
http://clairegranjon.blogspot.com/

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

.

.

ANNE DEVAL ET FRED BLANCOT

Vendredi 2 octobre, 20h30, salle des fêtes
A partir de 8 ans, 1h20

Le grand rêve pirate

Dépeints comme des brutes sanguinaires sans foi ni loi, les pirates semblent juste bons à finir pendus à l’entrée d’un port. Et pourtant, ils laissent dans leur sillages un vent de Liberté. Pourquoi ont-ils choisi de tout quitter pour côtoyer la mort ? Pourquoi nous fascinent -ils autant ? Caisse de solidarité, contrôle de l’autorité élue, démocratie directe, présence de femmes dans l’équipage, avec la compagnie Kta, découvrez les faces cachées de la piraterie !

 

Anne Deval : conte, chant, slam

Fred Blancot : guitare, électronique

La compagnie Kta est née de l’urgence de raconter l’Histoire autrement, de la nécessité d’exprimer l’âme humaine par la musique qui porte sa rage et son amour, sa détresse et sa joie ainsi que par le verbe qui fabrique le monde. Créée en 2004 afin de rejoindre le combat pour la libération de l’imaginaire, la compagnie Kta utilise le conte musical comme couverture afin de réunir des auditrices-auditeurs et plonger harmoniquement en ondes alpha. Grâce à la musique narrative et au rythme de la parole, elle les fait rêver à des histoires oubliées, ou presque effacées, de femmes, de pirates, de brigand-es, d’esclaves, d’insoumis-es, des mythes revisités, des rêves éveillés, des contes de la sagesse populaire : tout ce qui peut contrer le rêve dominant créé par les logiques implacables selon lesquelles il faut de l’argent pour vivre et que l’humain est mauvais par nature… La compagnie raconte les parcours de femmes et d’hommes, anonymes ou même célèbres, qui ont œuvré pour la dignité humaine, elle partage ces histoires qui émancipent, avec l’idée de semer dans l’imaginaire collectif les graines qui permettront la floraison d’un monde meilleur. Puisant ses sujets de l’Antiquité grecque à la Commune de Paris, des vieux continents aux nouveaux mondes, de la mer des caraïbes à la méditerranée en passant par le royaume des morts, la compagnie Kta propose de nombreux spectacles. Avec une approche toute scientifique, elle collecte, rassemble, croise les données, se documente, argumente, s’immerge dans l’Histoire et au cœur des récits de vie. C’est ensuite seulement qu’elle met sa parole, sa musique et sa créativité au service de la connaissance, inventant et réinventant en chacun de nous les champs du possible par la force de l’imaginaire.

http://ciekta.org/?page_id=47

.

.

.

FRANÇOISE DANJOUX

Samedi 3 octobre, 10h, salle des fêtes (attention, réservation obligatoire!)
A partir de 1 an

Histoire d’histoires

 

C’est une conteuse et sa robe livre qui vous donnent un petit monde à parcourir pour faire un tour… de contes, page à page, au fil des peintures réalisées par Gaël Dod.

C’est comme un tour de contes mais adapté aux tous petits : historiettes, comptines, chants, musiques (percussions, objets sonores…), randonnée, jeux de doigts… Un temps et un rythme spécifiques à l’écoute du petit, mais qui peut se partager à tout âge. Pas de parler « petit » ici, mais des mots et des images mêlés pour accéder à la poésie du récit…

Ce récit pour petites oreilles est porté par des illustrations évocatrices mais pas forcément figuratives, de la musique écrite ou improvisée avec des instruments ou des objets.
Projetées sur un écran, des images animées réalisées par Jean-Christophe Bacconnier à partir des peintures de la robe vivent avec le récit et nous offrent encore d’autres horizons…

 

 

Françoise Danjoux
Comédienne & directrice artistique de la compagnie Sac à sons.
Après dix années de créations au sein du Théâtre des Mots, elle est à l’origine de La compagnie Sac à Son dont elle assure la direction artistique.
Musicienne, elle accompagne la parole dans ses voyages.
Comédienne, elle la met en scène.
À travers la création de spectacles jeune public et tout public, Françoise Danjoux allie sa passion de la scène à celle pour l’univers de l’enfance.

 

http://www.emergence-arts.com

 

 

.

.

.

FRANÇOIS MOÏSE BAMBA

Samedi 3 octobre, 20h30, salle des fêtes
A partir de 5 ans

Contes et légendes du Burkina Faso


Écouter François Moïse Bamba, c’est découvrir à la fois les contes les plus pittoresques du Burkina Faso, la vie quotidienne d’un pays et la sagesse de tout un peuple.
Tour à tour ethnologue, musicien, conteur, François perpétue l’art de la transmission avec générosité et une bonne humeur communicative par-delà les frontières.

 

 

 

 

 

 

Conteur du Burkina Faso, François Moïse Bamba est issu de la caste des forgerons, les maîtres du feu et du fer ; il fut initié à l’art du conte par son père.
Prix de la meilleure interprétation masculine en 1998 lors du grand prix national du Théâtre au Burkina Faso, il suit divers stages et formations dans la narration et l’écriture de conte avec notamment Hassane Kassi Kouyaté, Habib Dembélé, Jihad Darwiche et Françoise Diep.
Aujourd’hui, François Moïse Bamba, dit Le Forgeron conteur, est reconnu pour son travail et voyage entre l’Afrique, l’Europe, le Canada et le Brésil à la rencontre du public. Parallèlement, il s’occupe de nombreux projets : on lui doit la création d’À l’École des ancêtres, qui est l’association des conteurs de Ouagadougou (première association de conteurs du Burkina) et l’instigateur des Conteurs de la source, association des conteurs de Bobo-Dioulasso pour aider les jeunes conteurs qui débutent.
Il a fait partie de l’équipe d’organisation du festival international de conte Yeleen, dont il a pris la direction générale quelque temps. En 2009, il a été nommé directeur artistique et culturel de La Maison de la parole (Centre régional des arts du récit et de la littérature orale), structure organisatrice du festival Yeleen, et a mis en place la plateforme des arts du récit et de la littérature orale en Afrique de l’Ouest francophone Afri-Fogo avec le soutien de l’ABSL belge Africalia ; il quitte alors ses fonctions de directeur du festival pour assumer celle de coordinateur général de cette plateforme de 2010 à 2015. En décembre 2016, il quitte La Maison de la parole pour se lancer de nouveaux défis à travers de nouveaux projets : il crée la compagnie Les Murmures de la Forge, l’espace oralité La Forge et le Festival des patrimoines immatériels (transmission des savoirs et savoir-faire anciens) dont la 2ème édition a été réalisée en février 2019.

La Ville, au loin

.

.

.

CHRISTINE ANDRIEN et MAGALI MINEUR

Samedi 13 juin, 20h30, salle des fêtes
A partir de 10 ans

Amour de jeunesse

Dans une formule proche du cabaret, Christine Andrien et Magali Mineur invitent le public à partager leurs souvenirs d’amours de jeunesse et revivent les moments où elles ont aimé pour la première fois, maladroitement, intensément, passionnément…
À ces souvenirs des premiers battements de cœurs se mêlent ceux des chansons populaires de l’époque, que tout le monde peut reprendre en cœur. De Piaf à Sheller en passant par Elvis, Nougaro ou Bardot, les conteuses font résonner la mémoire affective de chacun.
Avec beaucoup de légèreté et de douceur, elles passent du rire à l’émotion, de la tendresse à l’ironie…

 

 

 

 

Magali Mineur

Née dans un pays fait de terre noire et de suie, Magali Mineur grandit dans un milieu ouvrier où le silence vaut plus qu’une parole creuse. Toute sa démarche artistique sera nourrie par cette mémoire ouvrière, singulière, résolument politique. Après deux ans de théâtre-action, elle participe à de nombreux festivals en Belgique, en France, au Québec, au Maroc, et est à la source de créations originales avec des artistes vocaux et des musiciens. Elle se spécialise dans le collectage de la tradition populaire orale parlée et chantée en Belgique et au Maroc en proposant des formations mêlant théorie et pratique sur le terrain. Dans ses spectacles « solo » nourris par la tradition orale, la littérature, le cinéma, le récit de vie, comme dans les projets collectifs elle s’engage sans concession dans le plaisir et le rire, Portée par une parole de sens parfois bouleversante et sans cesse en mouvement…

 

Christine Andrien

Après une enfance à la campagne où elle a grandi en toute liberté comme Fifi Brindacier, Christine Andrien arrive en ville où le choc des cultures la met face à sa solitude. Tiraillée entre campagne et ville, parole maternelle et silence paternel, elle développe son sens de l’écoute et de la rêverie. Bercée par des histoires familiales depuis son plus jeune âge, tout naturellement elle s’est mise à en écrire et puis à en dire. Son parcours artistique, riche et varié, allie parole et écriture, et, au-delà de la scène, accompagnement artistique et pédagogie. Aujourd’hui, elle explore tant le conte que ses souvenirs, les récits de vie et textes littéraires qu’elle se ré-approprie en usant d’un langage fleuri et légèrement décalé. Privilégiant l’intime, elle aime aller titiller les sentiments enfouis, dans la joie et la bonne humeur. Auteur et interprète d’une vingtaine de spectacles pour adultes, enfants et tout-publics qu’elle montre dans des festivals en Belgique, en France, au Québec, en Tunisie, en Algérie et au Maroc. Passionnée par l’écriture scénique, elle accompagne plusieurs conteurs dans la mise en place de leur spectacle tant au niveau de l’écriture proprement dite que de la mise en espace. Sans cesse en recherche, elle privilégie le travail collectif, explore les voies du chant, du mouvement, et timidement, du rythme.

Programmation scolaire

Le festival propose également les spectacles aux écoles et collèges des communes alentour, avec soit un spectacle dans leurs locaux, soit une venue à la salle des fêtes de Clérieux.. nous avons ainsi accueilli l’école de Génissieux, le collège du Pendillon de St Donat, et sommes allés dans les écoles maternelles de Chatuzange le Goubet, d’Alixan, de Montmiral, de Mours St Eusèbe, au collège Debussy de Romans sur Isère, au collège du Pendillon….

N’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés par l’accueil d’un des artistes présents sur le festival dans votre établissement.

Ces séances réservées aux scolaires sont néanmoins ouvertes aux professionnels (médiathèques, programmatrices et programmateurs..) désirant découvrir les artistes programmés. Sur inscription, n’hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés.

 

Tarifs des différents événements

Spectacles en soirée : adultes 8 €, enfants (- de 15 ans) 4 €

Spectacle pour les tout petits « Histoire d’histoires » (dimanche 7 juin à 10h et à 11h), et spectacle « Au cœur des contes… les histoires d’amour » (samedi 13 juin à 15h) : adultes 5€, enfants (- de 15 ans) 2€

Verres consignés, 1 €, remboursé au retour du verre.

ATTENTION, PAS DE PAIEMENT PAR CB SUR LE FESTIVAL! Chèques et liquide uniquement..